AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 [Cold Case] Affaire du barrage ouest - Vallée de La Reine

AuteurMessage
Axton/Saellyan
Replayeur
avatar

Age : 43
Localisation : Picardie

Mer 1 Juil - 10:45

L'homme interrogé par les séraphins, dit s'appeller Liam Baldrick, être le chargé d'affaires du baron Norbert Falto, et être au promontoire pour essayer d'avoir un contrat de ventes d'arme pour l'armée séraphine postée à Maguuma.

"Nous, mes 2 gardes du corps et moi, avions passé la journée dans la valée de la Reine, partant de Shaemoor, on était allés vers le verger, puis au barrage, à la nuit tombée nous voulions rentrer en ville.
En passant près d'un pêcheur qui avait l'air endormi, nous n'y avions pas porté grande attention, ça a été notre erreur, dès que nous l'avons dépassé, il a jeté un filet sur moi, et a tiré sur mes hommes les blessant.
Ils se sont écartés comme ils pouvaient pour éviter plus de tirs, mais l'homme a lancé un écran de fumée pendant que je me débattais pour me sortir du filet et invoquer un bouclier esprit pour me protéger de ses balles, mais il m'a quand même touché à la jambe avant,puis il a essayé de m'assomer.
Pendant ce temps là mes hommes, ont eu le temps de reprendre leurs esprit et ont essayé de faire feu sur le bandit, mais il a vu leur mouvement et à tirer à nouveau sur eux, je ne les ai plus entendu après.
J'avais fini par me libérer et j'ai essayé de fuir, il m'a rattrapé, j'ai essayé de me defendre mais il m'a donné un coup de crosse dans le visage et m'a tiré dessus dans le thorax, heureusement mon armure m'a protégé suffisement pour que je survive.
Après je me souvient juste m'être réveillé dans la grotte il fouillait dans mes affaire, et quand j'ai essayé de lancer un sort de soin pour me remettre un peu de mes blessures, ce qu'il m'a laissé faire, occupé comme il était.
Il m'a ensuite dit qu'il allait m'emmener dans son repaire et demander une rançon au baron Norbert Falto, pour qui je travaille.
Il m'a détaché, on est sorti de la grotte et fait quelques pas, puis il m'a assommé de nouveau, soit ayant changé d'avis, soit il a cru je tenterais de m'échapper, ou il a vu quelqu'un et ça lui a fait peur, puisque c'était presque l'aube.
J'ai repris conscience à l'hopital, j'avais toutes mes affaires, sauf les documents que je portais, les lettres du Baron indiquant que je le représentais, nos cartes de visites et plusieurs pré-entente de contrat en cours que je devais soumettre à approbation des ministres pour armer les séraphins aux contrées sauvages"

*suit une description de Stig Joxter (principalement le haut du visage, avec le chapeau des pécheurs, le bas étant caché par une écharpe*

*En allant examiner les lieux, les séraphins ont pu trouver le filet, le modèle de l'arme de Stig ainsi que la preuve qu'il avait achevé les 2 mercenaires d'une balle dans la tête, les traces de déplacement ayant été altérés rien de décisif sur la façon dont les corps ont été transportés à la rivière pour être dévorés par les drakes. Ils peuvent aussi difficilement, suivre la trace du corps de Liam qui a été trainé jusqu'à la grotte dont il a parlé dans son témoignage*


...
Voir le profil de l'utilisateur
Y a Des Marqueurs
La Main Droite Replay
avatar

Age : 24
Localisation : Avec DSK

Mer 1 Juil - 18:04

- Témoignage de Amaranth Lamar(nom visible des autoritées seules) ou le Requin de la Guilde des Pêcheurs -

- Papier d'attestation de Deplacement Validé par la Commune de Beetletun

Par la présente signature de se papier, Monsieur Amaranth Lamar a été autorisé à un jour de congé à son poste de Chasseur/Pecheur pour la Commune de Beetletun et envers le Ministre Caudécus Beetlestone. Il stipule à la Commune de Beetletun le lieu de son rendez vous les Usines de Falto situé dans le Nord des Collines de Kessex, il ne bénifieciera d'aucune protection, sauf en cas d'aggression lors du voyage.

Mairie de Beetletun

( Signature de Req )                                                                   ( Signature du Bureaucrate nul )

- Déposition d'Amaranth Lamar, Poste Séraphin

" J'étais venu aux usines en quete de réponse comme l'atteste, les preuves que j'ai fourni aux autorités. Il s'avère qu'il y est eu à mon sens une possible méprise juridique à l'égard d'un membre de ma guilde qui possède un casier vierge et aucun problème de quelque sortes avec les autorités, contrairement à moi et je le reconnais. Je ne suis pas un homme qui a été toujours été droit, excés de violence, mais comme dirais l'adage je me soigne. Quoi qu'il en soit lorsque j'ai vu mon collègue revenir de sa randonnée pedestre en sang au Pavillon, roué de coup, j'ai vu là une certaine aggression. Il était loin de moi l'idée de faire le travail des autorités mais étant concerné par mes droits de guilde légitime de Kryte, j'ai pris des engagements auprès de la commune de Beetletun, d'avoir un droit de rendez vous avec Monsieur de Falto qui emploit le dénommé Liam Baldrik en vue d'explication, ceci en m'engageant personnellement à ne recourir à aucune violence et a assumer si tout acte répréhensible de ma part. Une manière pour moi aussi de prouver les efforts donnés lors de mes réunions dans le but de gérer l'aggressivité. Par sureté, j'ai rammené un enregistreur vocal que l'on m'a fourni, pour prouver en cas de débordement que je ne me suis pas emporté de quelconque façon, car au vu de mon casier la parole n'était pas à mon avantage.
La discution aurait très bien pu se passer, mais à l'évidence Monsieur de Falto n'était pas en clin à discuter ouvertement comme je tendais à le faire à son égard. Aussi, j'ai senti un certains gout du secret et avoue avoir insisté à se qu'il en parle. Il m'a demandé d'etre mis à la porte lorsque les questions semblèrent le mettre à mal, la question étant de savoir son avis personnel sur cette affaire, ni plus ni moins. J'ai ommis un désaccord, puis lorsqu'il vinrent me sortir, j'ai suivis, après tout j'étais en propriété privée, je pouvais faire le mariole mais pas pour longtemps. Néanmoins, un homme m'ayant de manière ostentatoire menaçer de son arme à feu à tirer sur moi, malgré ma  coopération. La résultante étant qu'il avait tirer sur un homme désarmé, coopérant, et m'écopant d'un mois de platre et de béquille sans compter les frais médicaux à la charge de la commune qui n'était pas des plus bienvenu. Quoi qu'il en soit, je deviens la seconde personne d'une même guilde visiblement victime de violence par les hommes sensible sur la gachette de monsieur de Falto. Est ce que Monsieur de Falto est coupable ? Non. Mais il a une responsabilité envers ses hommes qui visiblement n'est pas tenue, celle de les empecher de tirer sur n'importe qui.
J'aurai pu tendre au constat qu'il se méfiait de moi, mais je demeurai un homme désarmé et finalement bien que grande gueule coopérant. Pour clore les fait, suite à ma mise à la porte le pied en sang devant leur usine, l'un des gardes m'a clairement menacé de "Mort" en stipulant je site " La prochaine fois on sera moins gentil ". Ce qui à ma sensibilité n'est pas une demande à l'amour et la fraternité.
Je reconnais qu'il était audacieux de me présenter, mais comme dis précédement je suis un homme qui se soigne qui essaye d'apprendre à comprendre sans en passer par les poings. Ce que lors de cette journée, j'ai fais, au regret de mon pied. J'espère que la justice soit rendu, en bon et due forme, avec une enquete digne de se nom. Je suis pret à m'engager auprès de Monsieur de Falto de ne pas porter plainte pour aggression à main armé sur ma personne si, il accepte les conditions d'une enquete séraphine dans la qualité qu'elle mérite d'avoir. "

- Confirmation de Participation au Réunion contre l'Aggressivité tout les deux jours (Mardi/Jeudi/Samedi) dans la Commune de Beetletun. (3 mois sans aucune violence signalée)
.


Dernière édition par Yaden Arker le Mer 1 Juil - 18:31, édité 7 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Sonio
Recruteuse Elite
avatar

Age : 21
Localisation : Dans mon lit.

Mer 1 Juil - 18:38

Un homme portant des vêtement usés, une écharpe et un chapeau vint se présenter aux bureaux des séraphins, sans armes. Il s’agissait de l'homme qui correspondait au portait qu'on recherchait. Il semblait être amoché. Il vient livrer son témoignage.  

"Je suis un vagabond. Je voyage dans toute la tyrie tout en subvenant à mes propres besoins avec ce que je trouve dans la nature et ce que je rafistole à droite et à gauche.
Je suis arrivé dans la vallée de la reine il y a peu de temps, je suis donc parti pêcher pour trouver de quoi manger. Je me suis trouvée une place en face du barrage, je m'y installa et je me suis mis à pêcher.
Je m'étais allongé dans l'herbe pour me reposer.
Dans la mâtiné un homme vient m'interpeller accompagner de ce qui me semblait être deux gardes du corps. Je ne les connaissais pas, je ne les ai jamais vu.
L'homme me posait des tas de questions, à savoir mon nom, ce que je faisais, qu'est ce que je faisais ici, il m'a même demander si je ne voulais pas le suivre dans un autre lieu pour y pêcher plus tranquillement loin des Drakes disait-il. J'ai refusé, j'étais bien là où j'étais.
Je lui ai demandé son nom, il se nommait Liam Baldrick, cheveux noir, cours, pas vraiment rasé, portant une armure de couleur gris/platine, un bouclier et une épée. Les traits dur dû à l'âge sans doute.
Puis il s'en alla avec ces hommes.
Je suis resté sur la rive jusqu'à la tombée de la nuit, je commençais à m'assoupir, allongé dans les hautes herbes du rivage jusqu'à que je vois un filet arrivait vers moi ainsi qu'un homme se jetant sur moi vivement. J'étais stupéfié, ma première réaction a été d'éviter ces attaques. Sur moi je porte deux pistolets rafistolés et montés par moi même avec ce que je trouve car je n'ai pas d'argent pour me payer ne serais-ce qu'un morceau de pain.
Dans la nature il faut savoir ce protéger un minimum quand on voyage contre les créatures ambiante de peur de se faire attaquer mais je ne pensais pas que les créatures en question se soir là aurait été des hommes sans aucune raison apparente.
Je leur ai demandé des explications, je les prévenais que si ils tentaient quelque chose envers moi je ferais feu, je voulais vraiment éviter d'en venir à stade là mais ils disaient juste que je devais me laisser capturer et de les suivre gentillement tout en ayant leur armes braquées sur moi.
Je me suis senti en danger, alors j'ai tiré vers le sol pour leur faire peur mais ils ont à la place tirer en ma direction, j'ai du malheureusement en faire de même... .
J'ai tenté de m’échapper en lançant une poudre aveuglante mais ils m'encerclaient, je n'y arrivais pas et plusieurs fois j'ai eu le droit à des coups, dans le vendre, dans la jambe, j'avais du mal à rester lucide et à reprendre ma respiration. A un moment dans la panique et le désordre le plus total entre les coups de feu, les coups, la magie de ce Baldrick qui avait tenté de renvoyer ses projectiles vers moi, je réussi à toucher les deux hommes je ne sais où, je n'y voyais pas grand chose dans la nuit et j'ai pris de panique. Ils tombèrent à terre alors et ils ne se sont pas relevé sur le moment. Il restait encore Baldrick qui continuait à m'attaquer inlassablement en me donnant des coups de bouclier dans le visage, dans le ventre tout en m’entaillant la jambe et le torse avec son épée. Je tomba à terre. Lorsqu'il voulu m'achever je tira par panique le touchant au niveau du torse et il tomba à terre, inconscient. Je me releva avec beaucoup de mal, je souffrais, je saignais, je pensais qu'il était mort mais j'entendis un râle venant de lui. Je suis allé voir les autres mais ils étaient mort... . Je repris mes affaires, laissant le filet, les deux autres hommes avec leurs armes à terre et je l'ai porté sur moi jusqu'à m'arrêter dans une grotte où j'étais à bout de force. Je voulais aller chercher du secours mais la force me manquais et je ne savais pas trop ou j'allais, je déambulais de fatigue. Dans la grotte l'homme se réveilla et il se soigna avec sa magie. Il me menaça alors. Il m'a dit que ma tête était mise à pris chez les séraphins et que j'étais un bandit, un horrible criminel, une pourriture alors que je n'avais rien demandé à personne... .
Étant dans une position de faiblesse par rapport à lui je n'avais pas d'autre obligation que de le suivre, ou? Je ne savais pas mais lorsqu'il relâcha son intention j'ai pu alors l’assommer et m'enfuir comme j'ai pu.
Je pu me faire soigner et aider par ma guilde, celles des Pêcheurs et par la commune de Beetletun auquel je suis affilé, là où je ne serais pas perçu tel un criminel et où je serais écouté. Je m'en suis sorti avec des bleus sur le visage, au ventre, à jambe, une coupure au niveau de la jambe et de torse, j'avais cru mettre casser quelque chose... .
Lorsque j'allais faire ma déposition j'ai eu vent que ce Liam avait fait la sienne déjà. Par la suite, j'ai décidé en conscience de mes actes et la certitude de mon innocence d'aller voir les séraphins exécuté une nouvelle déposition. J'accepterais d'être appréhendé sur cette affaire à condition que la lumière soit faite dessus."


Voir le profil de l'utilisateur
Y a Des Marqueurs
La Main Droite Replay
avatar

Age : 24
Localisation : Avec DSK

Sam 4 Juil - 10:03

- Cold Case -

L'affaire aurait été bizarrement classé avant même d'avoir pu etre rendu publique ou q'une enquete préalable est eu lieu. Aucune publication ne sera mise en circulation. Le lieutenant Covald ayant mis un terme brutalement à cette enquête énoncera sur dossier qu'il s'agissait d'un terrible accident et que les deux individus tués se serait fait intercepter par des Drakes au Barrage Ouest. Plusieurs séraphins posèrent réclamation en voyant à l'évidence qu'il y a avait des preuves et une enquête exploitable. Néanmoins, les dossiers seront saisie et interrompu purement et simplement, laissant les séraphins sur l’enquête dans une situation de doute trouvant la manipulation plus que louche. Ni Liam, ni Req, Ni Lut' n'auront gain de cause, l'affaire passant purement et simplement à la trappe de la manière des plus aléatoire qui soit. N'étant pas rendu publique cet impair de justice ne sera connu que de ses protagonistes et des séraphins en chargent ( cernant un probable graissage de patte du Lieutenant Covald ). Tout ceci étant bien étrange...
En ne sachant quel interet réside derrière cette affaire qui était jusque lors considéré comme mineur dans les affaires séraphines, cela s'intrigue. Liam recevra une vingtaine de Pièce d'Or prétendu de dédommagement, et la guilde des Pêcheurs environ le même acompte, de source prétendu de la Garde Séraphine (Liam) et de la Garde Ministérielle (Pecheurs).
" L'absence de Logan est un fléau pour la justice... " Un Capitaine Séraphin à ses Collègues
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





 

[Cold Case] Affaire du barrage ouest - Vallée de La Reine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» QUE LA MUSIQUE SOIT !!
» [terminé]Coalition contre le Fléau en Maleterres de l'Ouest. (jeudi 25)
» L automate des 7 vallées
» pw1 affaire 5.
» Quelques "Case Blue" chez MMP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum