AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 [TEXTE] "Sprint"

AuteurMessage
Lilly Doll
La Diplaymate
avatar

Age : 24
Localisation : Quartier de Salma, Promontoire

Ven 10 Avr - 23:44

Sprint








Avant tout, il faut partir à point.

Comme le disait ce bon vieux La Fontaine, dans son poème du Lièvre et de la Tortue. On dit qu’il est important de prendre un bon départ, à n’importe quel moment de son existence. Pour un emploi, un mariage, un spectacle, ou l’écriture de la première page d’un roman.
Mais qu’en est-il lorsqu’on rate le signe du départ ? Que faut-il faire quand la vie défile devant nous, sans même pouvoir avancer avec elle, ou ne serait-ce même que la rattraper un court instant ? Nous ratons des moments à vivre qui auraient pu être inoubliables. Nous nous trainons alors dans un profond regret, une déprime qui dure et qui durera plus ou moins selon notre caractère variable.
C’est là que l’on envie les plus ambitieux d’entre nous. Ceux qui avancent avec leur temps, qui ne ratent jamais une occasion pour profiter de l’instant. Chaque obstacle de leur vie est une course pour laquelle ils obtiennent des résultats. Des récompenses sur l’instant qui font rêver, trembler, tellement cela en semble irréel, presque indécent.
Et nous, Les laissés pour compte ? Ceux qui n’ont aucune endurance et qui avancent comme la bonne vieille Tortue au travers de son parcours ? Le lièvre semble déjà si loin, si heureux. Et nous, si bloqués dans ce temps qui s’éternise.

Il est drôle de ce dire qu’un retard seul, peut entrainer la tristesse de toute une vieillesse. Le temps même semble se dérouler au ralenti, tandis que notre jeunesse s’effrite en un battement de cils. On se laisse alors à la rêverie. On se laisse porter par les souhaits, ce que l’on aurait toujours aimé avoir mais que l’on pense inatteignable.
On se laisse alors dériver vers le côté du parcours et on marche.

On ne s’arrête pas. On marche.

C’est bien une drôle de réflexion que celle-ci. Notre démarche est plus ralentie, plus faible et pourtant on regarde nos pieds avancer l’un après l’autre dans ce chemin que l’on ne connait presque pas. Tant qu’à trainer un peu alors. Pourquoi ne pas regarder autour de nous ?
Voir le monde autour de soi comme un spectateur curieux. Tout observer et se rendre compte que plus loin, un lièvre est endormi parce qu’il ne sait pas quoi faire de son temps. Et plus on avance, mieux on arrive à rejoindre son point de repos où il semble se conforter dans l’oisiveté innocente de sa sieste. Cela n’est-il pas étonnant, de voir le temps s’arrêter autour de lui, comme s’il n’en avait plus rien à faire ?

On remarque alors qu’il rate beaucoup de chose. Un beau soleil, un joli ciel avec des nuages aux formes déroutantes. Une vie qui respire et qui chantonne avec un bon vent frais. On accompagne alors ce mouvement naturel, en admirant avec curiosité le monde, selon un rythme qui est une simple cadence propre à nous-même finalement. Elle n’est peut-être pas extraordinaire, surhumaine ou même parfaite. Mais nous avançons à ce rythme, Avec nos efforts, nos poids, nos fardeaux, nos défauts. Et surtout notre lenteur. Toujours avec de beaux espoirs en tête.
C’est ce qui nous conduit, comme pour cette Tortue, à l’arrivée triomphante quoique modeste de notre fin de course. Rejoint par un lièvre à moitié mort de fatigue pour avoir voulu nous rattraper trop vite. Et dire qu’il n’a eu le temps de rien voir, éprouver, ou emmagasiner un surplus de souvenirs de son bonhomme de chemin.

Au fond, qu’est-ce qui est le plus important ? Prendre un bon départ et avancer par à coup sans prendre le temps de se laisser vivre, ou rater le signal mais arriver au terme de son existence, avec la récompense d’avoir réussi la seule course que l’on gagnera toujours quoiqu’il arrive…

… la grande course du bonheur.


"On oublie souvent qui on est. Mais, on oublie rarement qui on a été..."" ~ Lilly Doll.
"Noble, connard, paysan, voleur. Au fond qu'importe le rang. On se retrouvera tous dans le même trou!" ~ Maud Mirage
"Le vent de lève..." "...Il faut tenter de vivre. " ~ Lys et Bertille Monroe
Voir le profil de l'utilisateur
 

[TEXTE] "Sprint"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Triathlon sprint d'Attichy (60) URGENT le 20/09
» Couleur texte / Couleur liens
» Comment voir le texte du message ??
» voicit un texte fait sur l'instant present
» Une texte pour fêter la St-Valentin, par Etienne Rouleau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum